Qui sommes-nous ?

Notre équipe est composée de psychologues cliniciens, pour la plupart chercheurs, développant avec des patients des outils pour faciliter la prise en charge et la rendre plus attrayante. Si l’approche Umeo repose avant tout sur les bases scientifiques de la psychologie clinique, il ne s’agit pas pour nous de privilégier un courant plus qu’un autre, mais bien de proposer des solutions éprouvées qui permettent une meilleure prise en charge du patient. Ainsi, les outils Umeo sont issus de modèles tels que ceux de la psychologie positive, de la clinique cognitive, des approches comportementales, des approches transdiagnostiques ou tout autre modèle dont l’efficacité des prises en charge a été prouvée.

 

Pourquoi des outils thérapeutiques ?

Parce que depuis plus de cent cinquante ans que la « psychothérapie » existe, et si de nombreuses avancées scientifiques ont été faites, il semble qu’au niveau clinique et pratique, ces avancées ne soient pas très utilisées. Cela tient en grande partie au manque de lien entre la recherche et la clinique. Les chercheurs proposent des protocoles de prise en charge, créent du matériel, mais ne les diffusent que trop rarement. Umeo propose donc à chacun un accès à du matériel simple, issu des avancées scientifiques en psychologie clinique, afin d’améliorer les prises en charge. Mais ce n’est pas la seule raison, car tous les cliniciens savent qu’utiliser du matériel thérapeutique a aussi trois avantages (ou peut-être sont-ce ces effets qui améliorent la prise en charge), (1) augmenter l’alliance thérapeutique, favorise le discours du patient face à un thérapeute plus crédible encore, (2) permettre au thérapeute d’avancer, quand il en a besoin, sur des terrains bornés en proposant des exercices concrets, une méthode qui canalise les dépassements, enfin (3) asseoir une meilleure dynamique thérapeutique en montrant clairement au patient qu’il est inclus dans la thérapie, que la prise en charge connaît des aspects concrets.

Ce type de matériel thérapeutique permettant d’autres solutions de prises en charge est souvent « bricolé » par le thérapeute au sein de son cabinet ou de son institution. Un bricolage qui bien souvent prend du temps et ne donne pas au résultat la qualité espérée, parce que concevoir est aussi un travail. En réponse à tout cela, l’équipe Umeo conçoit depuis plus de trois ans du matériel de qualité conceptuelle et physique professionnel à prix abordable afin de faciliter le travail du thérapeute. Régulièrement, vous pourrez découvrir de nouveaux produits sur notre site.

 

Quels apports pour le thérapeute ?

Les retours de nos tests nous montrent qu’avec le matériel Umeo, le travail du thérapeute est facilité. L’alliance thérapeutique est améliorée, le patient se sent plus investi, l’image du thérapeute est plus sérieuse. Mais plus encore, avec le sous-main Premier Entretien, par exemple, le thérapeute n’avance plus sur un terrain glissant lors de sa première rencontre avec son patient. Tout en le laissant s’exprimer, il a sous les yeux les questions essentielles au bon démarrage d’une prise en charge et peut recentrer facilement sans se laisser déborder. Avec les cartes Discog ou Alternacog, le thérapeute peut facilement aborder des sujets parfois épineux sans réticence du patient, il peut tester les idées du patient sur bien des points spécifiques et lui montrer quelles sont les solutions pour aller mieux sans se perdre dans des développements souvent laborieux nécessitant de l’imagination et qui face à certains patients, ou lorsque l'on est fatigué, peine parfois à venir. Avec les Emocartes, que ce soit face à un enfant, un adolescent ou un adulte, en vis-à-vis ou en groupe, le thérapeute possède une base concrète pour parler d’émotion, pour entraîner ses patients ; une base créée et testée avec des patients divers, ce qui la rend plus parlante et plus riche. Cela étant valable pour chaque matériel que propose Umeo, même ses produits décalés.

Et puis, peu de thérapeutes se voilent encore la face aujourd’hui sur deux points. D’abord, la thérapie n’est pas obligatoirement quelque chose d’austère et le matériel Umeo a tendance à la rendre un peu plus agréable, voire assez ludique. Ensuite, lorsque l’on rencontre plusieurs patients dans une même journée, il est parfois assez difficile de maintenir son attention, de maintenir son rythme et sa créativité, et dans les cas de petit relâchement, utiliser le matériel Umeo permet de garder la prise en charge efficace tout en se reposant un peu l’esprit puisque c’est l’équipe Umeo qui y a travaillé pour vous.

 

Une autre idée de la formation

Alors que plus en plus de méthodes et de protocoles de prise en charge efficaces existent, ils ne sont pas diffusés à leur juste valeur parmi les psychothérapeutes. Car dans les formations continues en psychothérapie, de nos jours, subsistent deux problèmes liés à l’histoire du développement des modèles théoriques et aux querelles fratricides et stériles. Le premier est que lorsque l’on propose seulement des formations à des méthodes efficaces et éprouvées, il est admis qu’il faut d’abord adhérer à un modèle théorique en particulier pour pouvoir les comprendre, pour pouvoir les utiliser. « Si vous ne possédez pas telle théorie de l’esprit, vous ne saurez pas faire telle chose avec vos patients ». Il s’en suit que la plupart des formations ne sont pas réellement accessibles à tous, que la plupart des formations débutent par de longs prologues, non pas sur les processus en cause, les résultats des expérimentations et l’enseignement que l’on peut en tirer, mais sur des théories sans preuve empirique qui ne relatent que la façon de conceptualiser les choses de tel ou de tel chercheur. Le second problème est que chaque technique efficace est rangée dans une case théorique et que beaucoup se privent de se former à ces techniques parce qu’elles ne sont pas en phase avec leurs propres approches théoriques de la psychothérapie. Ainsi, les dysfonctionnements attentionnels de l’enfant seront rangés dans l’approche cognitive de la psychothérapie, mais il ne faut pas nécessairement être cognitiviste pour se rendre compte que l’attention de l’enfant est fluctuante, parfois problématique, pour en comprendre certaines raisons scientifiques et surtout pour vouloir se former aux techniques permettant de l’améliorer… Loin de là, il suffit d’être psychothérapeute avide de connaissances et de solutions. Umeo, dans ses formations générales se propose de dépasser cette vision avec comme leitmotiv l’aspect factuel : « voici le problème,  voici les protocoles et exercices qui sont efficaces ». Umeo s’applique à présenter précisément ces protocoles tout en faisant référence aux théories sous-jacentes. Il est possible de simplement accepter que l’expérience prouve qu’entraîner l’enfant à maintenir son attention va effectivement lui permettre de mieux maintenir son attention. Il ne s’agit pas de défendre une approche intégrative, qui elle-même est théorique, mais de permettre à chacun de se former de manière efficace aux nouvelles prises en charge. Umeo, en formation générale, propose donc d’aborder des problèmes et/ou des techniques au-delà des clivages théoriques.

L'équipe UMEO